top of page
Chinese Export Indian Market Armorial Vegetable Dish - “Bahadur Shah II”

Plat de légumes armorié du marché indien d'exportation chinoise - « Bahadur Shah II »

2 750,00$Prix

Plat à légumes ovale en porcelaine d'exportation chinoise, vers 1830. Le plat était peut-être un insert dans un plat couvert plus grand.

Dimensions : Environ 11¾" x 9½" x 1⅞".


Décoration:

La décoration de ce plateau imite les motifs de la porcelaine de Worcester vers 1800.

Le bord est décoré d'une bande bleue avec des fleurs.

Le centre est décoré de panneaux alternés de gerbes bleues et florales avec une armoirie centrale.

L'armorial est soutenu par un guépard et un éléphant, possède un poignard jandar, à lame triangulaire et à double manche, et deux poissons sur fond azur. Dans le rouleau se trouve l'inscription « « Vizir du royaume, bras droit de l'État, Bahadur » en écriture arabe. Le mot « Bahadur » peut être traduit par « héros » ou « puissant ».

Il est probable que l'armoirie ait été conçue pour Bahadur Shah II, souvent appelé Bahadur Shah Zafar, né en 1775. Il fut le dernier empereur moghol de l'Inde de 1837 à 1858.

En 1857, il refusa initialement de devenir le chef de la mutinerie ou de la rébellion indienne, mais y consentit par la suite. Après la capture de Delhi, il fut jugé par les Britanniques et exilé à Rangoon où il mourut en 1862.

Le revers n’est pas marqué et porte les restes d’une ancienne étiquette.

Le service est illustré et discuté dans Nadler, « China to Order », à la page p. 145, planche 161 ; Howard, « Porcelaine armoriale chinoise », Vol. 2, à la p. 695; et le catalogue du 90e anniversaire de Marchant 2015, à la p. 82.

Un exemple est celui de la collection Helena Woolworth McCann de porcelaine chinoise d'exportation au Metropolitan Museum of Art. Voir Phillips, « China Trade Porcelain », à la p. 212, pl. 109.

Un service décoré de la même manière est illustré et décrit dans Kroes, « Chinese Armorial Porcelain for the Dutch Market », aux pp. 519-520. Le service a été réalisé pour Constantijn Johan Wolterbeck. Au lieu du poignard et du poisson, le bouclier contient les initiales « CJW » et. au lieu de l'écriture arabe, la banderole contient le mot « Malacca ». Selon la tradition familiale, le service fut confié à Wolterbeck par le sultan de Malacca en 1818.

Etat : Usures aux armoiries et à la dorure ; sinon en excellent état conforme à l’âge et à l’usage. Veuillez examiner les photos ; ils font partie de la description.

Veuillez noter que je n’émets PAS de remboursements partiels. Si vous pensez que ma description n'est pas exacte, je rembourserai votre prix d'achat dès réception de l'article dans le même état qu'il a été envoyé selon les termes de la politique de retour de cette annonce.

Je n’expédie pas non plus dans les boîtes postales.

bottom of page